Architectures de théâtres à Versailles

Lieux présents et lieux disparus

 

 

Quel paradoxe ! Si la cour de France au XVIIIe siècle est friande de spectacles, il faut cependant attendre 1770 pour que Versailles soit enfin doté d’une salle digne de la résidence royale : ce sera l’opéra, inauguré à l’occasion du mariage du dauphin, le futur Louis XVI, et de Marie-Antoinette.

 

Avant cela, les représentations théâtrales sont données dans des cadres provisoires - ou tout du moins envisagés comme tels. Comédies, tragédies, opéras et ballets de l’ordinaire se jouent dans l’inconfortable comédie de la cour des Princes mais aussi dans le théâtre de l’Aile neuve ou dans de petits théâtres comme celui installé à même l’escalier des ambassadeurs ! Quant aux événements extraordinaires, ils prennent place dans des espaces spécifiquement aménagés pour l’occasion comme la salle du Manège ou les extravagantes maisons de bois.

 

Aujourd’hui, seuls subsistent l’opéra et le petit théâtre de Trianon, témoins isolés d’un art du spectacle méconnu et d’une ingénierie oubliée. Grâce à d’exceptionnelles reconstitutions 3D et à de nombreux documents d’archives, l’ouvrage Architectures de théâtres à Versailles offre une visite sensible et privilégiée de l’ensemble de ces lieux, qu’ils soient présents ou disparus…

 

En coédition

avec le château de Versailles

160 pages, 120 ill., 28 €

21 x 28 cm

ISBN : 978-2-918371-31-1

La presse en parle

 

Les divers sites ainsi magnifiquement reconstitués par l'image et les artciles fondamentaux rendent possible une nouvelle histoire des arts de la scène à Versailles.

Classiquenews.com

 

Cette fantastique créativité des artistes est superbement présentée (...)

Un remarquable catalogue pour une exposition éblouissante...

Le salon littéraire

 

Une étude première, de référence, pour les mateurs d'arts décoratifs à Versailles. Le Baroque français fut spectaculaire : la passion du théâtre à VErsailles le démontre ici sans réserve.

Classissima

 

 

 

 

Les auteurs

 

L’ouvrage est écrit sous la direction de Béatrix Saule, directeur-conservateur général du

musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, et d’Élisabeth Caude, conservateur

en chef du patrimoine, commissaires de l’exposition Fêtes et divertissements à la Cour (Château de Versailles, novembre 2016 - mars 2017).

 

Il réunit les meilleurs spécialistes de l’histoire et de l’architecture des théâtres :

Stéphane Castelluccio, Jean-Paul Gousset, Jérôme de La Gorce, Jean-Claude Le Guillou,

Raphaël Masson, Vincent Pruchnicki.

 

 

© 2017 Éditions Honoré Clair