Menton, une ville de palaces

Les palais d'hiver de l'aristocratie internationale 1860-1914

 

Du Second Empire à la Grande Guerre, la haute société internationale prend ses quartiers d’hiver dans les palais de Menton pour y jouir d’un éternel printemps. On y vient d’abord dans l’espoir de guérir ; puis, bien vite, on recherche l’entre-soi sur la Riviera et les plaisirs qu’elle peut offrir.

C’est à un véritable voyage au temps de la Belle époque que nous convie Menton, une ville de Palaces. L’ouvrage présente le contexte historique, social, scientifique qui a présidé à la construction de ces architectures d’exception ; vingt-deux monographies dressent un panorama inédit de cet ensemble conçu par de célèbres architectes - tels le danois Hans-Georg Tersling, le niçois Joseph-Albert Tournaire ou encore les mentonnais Abel Gléna et Alfred Marsang. Il évoque également les élégants jardins d’hôtel dans lesquels se côtoient espèces locales et plantes exotiques acclimatées.

Réunissant les meilleurs spécialistes, l’ouvrage est servi par une riche iconographie, alternant images d’archives et photographies de Michel Eisenlohr dont la sensibilité du regard éclaire l’âme de ces fastueux édifices…

 

En coédition

avec le le Cercle des Palaces Retrouvés

304 pages, 400 ill., 49 €

24 x 29 cm

ISBN : 978-2-918371-35-9

La presse en parle

 

Ce livre fait figure de témoin de la période Belle époque...

Un magnifique ouvrage.

Nice Matin

 

Les auteurs

 

Menton, une ville de Palaces est un ouvrage collectif réunissant les travaux de : Alain Bottaro, archiviste et conservateur du patrimoine aux Archives départementales des Alpes-Maritimes ; Danielle Hogu, présidente-fondatrice du Cercle des Palaces Retrouvés ; Nicolas Hogu, maître de conférences à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis ; Rémy Kertenian, historien de l’art, directeur des Affaires culturelles de la Ville de Toulon ; Julie Mariotti, historienne de l’art, attachée de conservation au Patrimoine ; Charles Martini de Châteauneuf ; Yves Monnier, ethnobotaniste au Museum d’histoire naturelle de Paris ; Pierre-Jean Romand, docteur en architecture ; Josiane Tricotti, historienne de l’art, ancienne directrice du Patrimoine de la Ville de Menton et Alfonso Sista, historien de l’art, directeur à la Surintendance pour les biens artistiques de Ligurie.

 

Les préfaciers

Jean-Claude Guibal, maire de Menton, président de la Communauté d’Agglomération de la Riviera Française.

Bernard Toulier, conservateur général honoraire du patrimoine, spécialiste de l’architecture de la villégiature.

 

Le photographe

Né à La Ciotat en 1974, Michel Eisenlohr est auteur-photographe depuis une quinzaine d’années. Bercé par la littérature de voyage, c’est en Pays Dogon qu’il réalise ses premières images. Après des études littéraires, il poursuit ses reportages en France et à l’étranger, en Afrique de l’Ouest, au Proche Orient, en Inde ou plus récemment en Islande et à Hong-Kong. Son approche photographique, tel un récit, s’attache à capter l’esprit des villes, la mémoire des lieux et à transcrire les relations qu’entretiennent les hommes, leur territoire et leurs croyances. Photographe de la trace, de la lumière et du sensible, son travail est régulièrement présenté en France et à l’étranger, et fait l’objet de plusieurs publications.

 

 

 

 

© 2019 Éditions Honoré Clair