Feuilleter l'ouvrage

Les églises russes de Nice

 

Une époque heureuse et prodigieuse : voici ce que furent les années 1860-1914 sur la french riviera. Chaque hiver se côtoient famille impériale et haute aristocratie de toute l'Europe.

 

Très vite, la nécessité d'un lieu de culte orthodoxe se fait ressentir auprès de la communauté russe. Ce sera, en 1860, l'église de la rue de Longchamp, édifice tout emprunt du souvenir de l'impératrice Alexandra Féodorovna. Au tournant du siècle, ce sera également la cathédrale St Nicolas et son incroyable silhouette à bulbe se découpant sur le ciel de la Côte d'azur.

Pour ses audacieuses coupoles, les architectes de la cathédrale expérimentent d'ailleurs la technique encore nouvelle du béton armé. Derrière leur lourdes portes, ces deux églises offrent un témoignage de la magnificence de la Russie impériale.

 

Le passé s'écrit enfin dans le discret cimetière de Caucade où reposent les familles russes pour qui Nice fut d'abord synonyme de douceur de vie puis d'ultime terre d'exil...

256 pages, 200 ill., 28 €

15 x 22 cm

ISBN version française : 978-2-918371-08-3

ISBN version russe : 978-2-918371-05-2

La presse en parle

 

Ce livre permet de relire une histoire qui jeta sur les routes une notable partie de l’élite de l’Empire des tsars.

Arts Sacrés

 

Riche de nombreux documents d’archives, cet ouvrage sait échapper aussi bien à l’austérité du livre historique qu’à l’aridité du pur traité d’architecture… Au confluent de plusieurs domaines et époques, il présente avec un charme certain le miroir d’une Nice russe méconnue et enchanteresse.

Religions et Histoire - Hors série

 

Voilà un beau livre à offrir ou à s’offrir.

Le café pédagogique

 

 

 

 

 

Les auteurs

 

Luc Svetchine

Architecte issu d'une famille russe, Luc Svetchine s'est passionné pour l'histoire de la cathédrale de Nice. Luc Svétchine contribue régulièrement à des ouvrages collectifs portant sur l'architecture contemporaine en Provence (Eyrolles, Rizzoli, Aubanel, Flammarion...).  Il termine actuellement une monographie sur l'oeuvre de son père, l'architecte André Svetchine.

 

Pierre-Antoine Gatier

Architecte en Chef des monuments historiques, Pierre-Antoine Gatier

est Président de ICOMOS France, O.N.G. chargée de la conservation et de la promotion du patrimoine architectural. L'exercice de sa pratique l'a conduit à devenir l'un ses spécialistes de la restauration du patrimoine architectural

du XXe siècle. à ce titre, il a conduit l'étude architecturale portant sur la première église russe de Nice et sur la Cathédrale.

 

Alexis Obolensky

Alexis Obolensky est marguiller de la cathédrale et président de l'association cultuelle orthodoxe russe de Nice.

© 2017 Éditions Honoré Clair